Ailleurs

L’après

 

Une faille d’un rocher dans l’eau d’une flaque
Découvrait aux pêcheurs lors des marée basses
Sa noirceur par une montée des cloaques
Et appelait à la laver de notre poisse

Matrice des nouveaux mondes imaginaires
D’une île toujours possible dans l’ailleurs
Elle perdait son souffle dans noir ordinaire
Du progrès en souillures des gaspilleurs

Elle a craché hier sa blanche merdasse
Au monde des armateurs irraisonnables
Qui ont goudronné en privés dégueulasses
Partage du caillou en cultures durables

Tuant les faibles, attisant les violences
Elle ne s’est privée de roter aux bouches
La vérole des erreurs en flatulences
Attrapée avec le fric en cellules souches

Dans le temps long que n’essouffle
Le travail de l’intelligence collective
Elle nous prie ce jour de reprendre souffle
Dans l’ère des trouvailles associatives

Une faille d’un rocher dans l’eau d’une flaque
Redécouverte par épidémie basse
Refuse puanteurs à côté de la plaque
Et veut exhaler l’union des arobas

Des murs ou des réformettes en sanisettes
Ne seraient à la hauteur des appels d’air
De ses terres et des ses océans en quête
De marées hautes d’humanité solidaire

18 mai 2020

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie