Couple

Vente de glaces

 

Ayant chues de leurs cornets à glaces
Deux dures et grosses boules alimentaires
Pleurent sur leurs destinées dégueulasses
De sales pétasses échouées à terre

Elles accusent, ces deux cornes de garce
Deux petites langues louches étrangères
D’être la cause de leurs dramatiques farces
Pour n’avoir que trop léchées leurs hémisphères

Deux groupes s’opposent alors sur la Grand-Place
Dans le moule des conflits interglaciaires
- C’est de votre faute, les suceuses voraces
- Mais non, mal embouchées comme des pierres

On se traite de bouboules et de connasses
Et on déglace les injures racistes d’hier
Des fondus de la race en luttes de glaces
Qui débouchent sur mélasse du derrière

Variante guerrière (notamment, pour les français grands vendeurs d’armes)

Tous refusent de passer la serpillière
Bien armé le vendeur de boules de glaces
Sort des bouches de feu de sa glacière
Et parties se refroidissent la biasse

Variante pacifique

Le glacier connaît les belles manières
Susceptibles de les sortir de la merdasse
Les deux perdues seront l’objet de prière
Par les deux frustrées qui resteront en place

Il leur offre en remplacement deux molasses
En meilleure tenue que les premières
Sur les cornets de cette histoire salace
Qui évite resucées de la guerre

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie