Ailleurs

Portrait de ta vieille peau

 

Nouveau-né, elle était un moi pour ta mère
Un appel en manque qui te rendait manquant
Baigneur, sois l’obligé de l’arrière-grand-mère
Dans la peau de ton altérité marquante

Tu n’as pas connu d’emblée dans ta peau
La compréhension des divers modes d’être
Ta peau restait ta peau et balpeau
Mais tes parents n’étaient ni bourges ni maîtres

Très tôt, dans le guerrier de toi-même
Tu as perçu sa haine de faire la peau
Elle t’en défend encor’ dans refus des systèmes
Qui gisent sur vérités de mort des Kapos

Puis, écolier chez les bons Pères Blancs
Tu croyais à leur Dieu en blancheur extrême
Il t’a fallu des rencontres et quelques temps
Pour en finir d’être blanc en et pour toi-même

Mais comment la contenir dans des oripeaux
Alors qu’elle ressentait les nus manquements
Des souffrances de l’autre mal dans sa peau
Elle t’a toujours engagé organiquement

Et elle t’interrogera sur les limites
De ses excès en sacrifices traumatiques
Ou en protections de bernard l’ermite
Cherchant sans fin entre justice et éthique

Sur ta gangue du refoulé catho des femmes
Ses couleurs trahissaient tes émotions
Et sous ta peau invisible à ton âme
Perçait celle de ses émois en tension

Elle savait avant ses passions de l’accord
En ouvertures jouissives de l’un pour l’autre
Que les passages à l’intérieur d’un corps
Effaçaient frontières vers pays du nôtre

Et tu connaîtras dans ta peau perméable
Aux touchers des réciprocités caressées
Les parfums de ses retournements vulnérables
Aux échanges ni forcés ni blessés

Et aujourd’hui, tes fleurs de sensibilité
En seuls regrets d’avoir négligé les pinceaux
La danse, la musique, en absoluité
Se nichent dans tes rides de fin de propos

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie