Non classé

Le Zona

Je subis depuis une dizaine de jours, dans une partie basse et charnue de mon anatomie que la « décence la plus élémentaire ne me permet pas de préciser » (cf. Le Sar Rabindranath Duval. Pierre Dac et Francis Blanche – Faut toujours aller à la source !), les douleurs de feu d’un zona qu’aucun traitement médical n’est parvenu à éteindre. Connaîtriez-vous un « coupeur de feu » susceptible de les faire disparaître par un tour de passe-passe ?
Dans l’affirmative, sachez que je saurai vous remercier du tuyau en mettant sans sourciller à votre service mes dons de « sourcier ». Il faut voir comment ma baguette s’affole lorsqu’à la campagne elle croise un fossé dans lequel trempent les racines d’ un saule verdoyant, et, lorsqu’en ville, elle passe au-dessus des canalisations d’un resto chinois !

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie