Inclassable

La vieille estacade de Fromentine

 

Au bout du bout de sa rampe de lancement
Vers le patiné d’une île exotique
Accessible aux traversées de naguère
Des navires en planches de ses craquements
Elle brinqueballe encor’ les jeunes topiques
Des débuts de rêve en hautes croisières
Dans les interstices en remous mouillés
De sa charpente ramenée des tropiques

Remplacée par mocheté en béton
Débarquée de son utilité d’antan
Fière de ses croisements géométriques
Impavide dans notre demi néant
Elle embarque encor’ son qu’en-dira-t-on
Dans les portées des madriers de son temps
Qui résistent lucidement sans faux-fuyants
Aux estocades des flots cadavériques
D’une laide modernité dérouillée

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie