Chansons

Elle monte et ne redescendra pas

 

Et toi, à l’avenir de pâte carbonara
Dans l’image de soi qui à jamais déçoit 
Sais-tu que l’eau chaude emportera 
La nouille épate du chacun pour soi

Refrain
Décarbonons les airs et carbonons les sols 
Quittons vite le charbon, le gaz, le pétrole
Avec soleil, ciel, mer, terre, Éole
Composons le paradigme d’un autre bol

Et toi, à l’avenir d’autruche déplumée 
Dans le clair déni des portes du savoir 
Sais-tu que l’eau du chaudron allumé 
Portera l’ obscure volaille au pouvoir 
Refrain

Et toi, à l’avenir de con définitif
Dans la bêtise des postures toujours contre
Sais-tu que l’eau en principe négatif
Inondera tes refus de choix de rencontres
Refrain

Et toi, à l’avenir de victime sur cible
Dans la cruauté des p’tits profits planétaires
Sais-tu que sa montée irréversible 
Sera supplice de tes enfants prolétaires
Refrain

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie