texte en prose

Du pied des femmes.

 

Je n’ai jamais aimé les discussions « entre hommes » portant sur le physique des femmes. Elles relèvent d’une complicité fausse, crétine, et réductrice. Lycéen, je m’y suis fait prendre une fois par un copain plus âgé qui, dans le faux semblant d’une grande expérience, m’avait affirmé sans que je sorte d’un silence approbateur que « toutes les femmes qui avaient de beaux pieds étaient belles ». Quel idiot ai-je été de ne pas lui répondre que les femmes ayant des pieds moches l’étaient encore davantage !

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie