Couple

Encore un qui ne va pas lui plaire

 

Sa face intérieure et invisible
N’appartient qu’à chacun de ses apôtres
Celle extérieure et bien visible 
S’expose à la vision de l’autre 
Qui n’est pas toujours bien dans sa peau

La peau protège des agressions perverses
Mais elle s’avère cependant perméable 
À des critiques adverses qui traversent
Son épiderme et son derme vulnérables 
Et affectent nos organes intérieurs

Regard sur la réalité en elle-même
Ne peux être toujours respectueux des êtres 
Tu ne diras donc pas à celle que tu aimes
À moins de vouloir créer un mal être
Comment vas-tu aujourd’hui vieille peau

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie