Chansons

Si j’étais chanteur

 

Le bonhomme apparaîtrait sans frein
Je serais moi avec ma voix, ma guitare 
Et je vous donnerais mon talent à plein
Raffiné, élagué, carré, barbare

Je chanterais dans la veine d’un Ferré 
Avec mes coups de sang et de cœur
Que je serais le seul à pouvoir éclairer
D’une sobriété sans effets truqueurs

Ma chaleur transpercerait mes rébellions
Mes colères dépasseraient tous les temps 
Je serais moi dans mon style de vieux lion
Débarrassé de tous les arrangements

Sans chapeau et foulard, droit dans mes bottes
Je gueulerais mon désespoir en douceur
Au ventre morbide d’un monde de chiottes
Pour qu’il accouche d’un univers de danseurs

Refrain
Ma guitare servirait ce que j’ai à dire
Ma chanson prétendrait à l’éternel 
Sans m’éparpiller et me contredire
Le plaisir d’être avec vous dans mes prunelles

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie