texte en prose

Le grand débat

 

Flash-back. Il y a plus de quarante ans, du temps où les MJC organisaient des débats de société, j’ai assisté à un débat sur la jeunesse. À la tribune un économiste, un historien, un sociologue et un psy. Nous étions une poignée d’étudiants bien décidés à ne pas se laisser endormir par des discours universitaires de gauche demandant à la jeunesse d’attendre la réalisation du Programme Commun…
À chaque fois que la parole était donnée à la salle, un lycéen le doigt levé braillait des « On veut des lieux pour baiser ! » qui remettaient en question dans de grands éclats de rire du public tout l’édifice des diagnostics et des réponses des intervenants ainsi que la forme de notre contestation.

Retour au présent. Je suis professionnellement en relation avec des « personnes sans domicile stable ». Parmi elles, Stephen, le type le plus marginal, paumé, malade, en souffrances, et rebelle à toute forme d’aide, que je connaisse. À sa demande, je suis parvenu dernièrement à ce qu’il rencontre un directeur adjoint de l’action sociale.
Conclusion de l’entretien de Stephen dont je me doutais qu’il ne se ferait pas prendre au jeu de la concertation / piège à cons :
- C’est une nouille. Il n’est même pas foutu de comprendre qu’un pauvre c’est un mec qui n’a pas une thune !

Je vous laisse le soin de juger ce que je pense d’un débat politique qui ne repose pas sur les préalables de la reconnaissance des besoins élémentaires, du partage des richesses, et de quelques actions d’urgence en la matière.

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie