Couple

La Mochette et Duconnaud m’embêtent

 

La Mochette, arrête, arrête

Tes flèches nulles sur Duconnaud
N’atteignent que ton passé idiot
Tu pourrais voler bien plus haut
Si tu n’en voulais à ce Zozio

Ne te moque plus de sa vinaigrette
Affronte ce qui toujours te plombe
Dans ta cuisine de fine aigrette
Respecte ton vol de douce colombe

Duconnaud, fais pas le zozo

Ne reviens plus à sa verticale
Tu recevrais de ses armes létales
Des railleries à senteurs fécales
Qui abîmeraient encor’ ton mental

Prie pour son heureuse dispense
De retours en flèches de relance
Sur un pigeon de désespérance
Respecte ton vol d’aigle en silence

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Une réponse à “La Mochette et Duconnaud m’embêtent”

  1. Le 13 avril 2018 à 17 h 27 min chasseurdimagesspirituelles a répondu avec... #

    Chaque animal,chaque être doit comprendre sa chance,son privilège de simplement vivre,

    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Pour ton coeur d'espérance

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie