Chants

Ariana

Vous vous étiez enfuis d’« UB »
Avec votre mari et votre bébé
Pour vivre d’autres horizons
Qu’un bonhomme et père en prison
Il refusait d’aller en guerre d’Irak
Préférant, comme je le comprends 
Continuer à être parent vivant
Et à faire avec vous crac-crac 

Refrain
Ariana, Chère Ariana
Femme du monde des super nanas
Me pardonnerez-vous un jour
De vous avoir offensée
Comme un p’tit con de français
Qui a eu tous les tristes torts 
De vous perdre pour toujours
En étant heureuse à Oulan-Bator

La mer a bloqué votre errance
Vous avez demandé droit d’asile 
À notre cher pays de tolérance 
Soumis au p’tit président débile 
Vous en avez été déboutée
Sans objection de conscience 
Par ses képis d’asile en défense
Cette sentence m’a dégoûté 

Au refrain

Votre droit à rester étant effacé 
Vous nous avez alors annoncé 
Dans une très french mélancolie 
Votre retour en Mongolie
J’ai fait un p’tit discours d’adieu
Conscient d’être roi des Gogols 
Vous m’avez répondu dans les yeux 
Par la dignité d’un chant mongol

Au refrain

 

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

2 Réponses à “Ariana”

  1. Le 26 janvier 2018 à 17 h 04 min chasseurdimagesspirituelles a répondu avec... #

    France ne serais-tu plus digne de rimer avec espérance,tant d’existences ont choisi sur ta terre de taire leurs souffrances,

    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Peine et misère

  2. Le 25 janvier 2018 à 23 h 00 min 010446g a répondu avec... #

    TRISTE!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Mépriculture

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie