Inclassable

El mar de plástico

 

Des clandestins qui ont fui leur pays
Survivent sous la belle esthétique
Qui recouvre sud de notre Andalousie
De cinq mille hectares de « Mer de plastique »

Ces milliers de naufragés malléables 
Cultivent pour l’Europe de supermarchés 
Fruits et légumes toujours sur leurs tables
Hiver comme été en saison du marché

Ils épandent sans protection malséante 
Les pesticides et les engrais chimiques
Dans des cadences et chaleurs étouffantes 
Sous miroir du miracle économique

Ne les couvrons pas davantage de plastique
Libérons terre et mer des satrapes
De l’exploitation du sol ibérique 
Rejoignons le mouvement des AMAP

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Une réponse à “El mar de plástico”

  1. Le 1 octobre 2017 à 11 h 27 min chasseurdimagesspirituelles a répondu avec... #

    Sommes-nous ces maîtres qui s’ignorent,nos habitudes ne nous honorent,quand nos semblables d’un autre ailleurs se soumettent à nos basses oeuvres,pouvons-nous encore savourer ces fruits récolte de leur sueur,emplis de ce poison que déverse par leurs mains notre belle Espagne sans autre égard pour nos écologiques lois,

    très bon dimanche à toi ami poète.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : L'avenir n'est à lire

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie