Inclassable

Oh lui

 

 

Mon double vous conte mon ombre subjective

Et dégraisse les réalités de leurs craques

Dans les tourbillons de leur vide objectif

Pour entraîner ailleurs désirs qu’elle embarque 

 

Ses écrits ne plairont pas aux petites mères

Qui lui reprocheront plus ou moins consciemment

Enflures en solitaire pure chimère

D’un futur sur lettres d’ auto engendrement

 

Mais nécessaires mots à rien en savoir

Du naviguer proche des grâces du rêve

En remémorations dans le grand lavoir

Transgressent réel à menteries sans trêve

 

Et quand si souvent votre serviteur se marre

En jeux d’écriture qui leurrent faux espoirs

Il cherche dans le maigre de ce qu’il vous narre

Un je qui le double et ensoleille sa poire

 

 

 

 

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie