Ailleurs

Nouvel an à Copenhague

 

Nous ne l’avons connue que lors d’un nouvel an 
Mais nous garderons dans notre dépliant
Ses architectures ou design chatoyants
Et gentillesse sans peur de ses habitants

Notre souvenir restera toujours solide 
De nos ballades dans les airs de syphilides 
D’une socialité à la marche fluide
Sur tous ses ponts entre ses couleurs liquides

Nous ne l’avons visité qu’au fil de ses eaux 
Mais déjà nous la célébrons comme bedeaux 
Cette capitale où l’enfant est cadeau 
Poussé par un mec costaud dans son landau

Nous n’en avons connu que l’écume des vagues
Mais sa première vue a creusé sa rague 
Où sirènes poursuivront encore leurs dragues 
Nous reviendrons nous sortir à Copenhague

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

2 Réponses à “Nouvel an à Copenhague”

  1. Le 18 janvier 2017 à 19 h 10 min Le Marginal Magnifique a répondu avec... #

    C’est dépaysant et marquant un nouvel an à l’étranger !

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

  2. Le 4 janvier 2017 à 17 h 12 min chasseurdimagesspirituelles a répondu avec... #

    Bel hommage à la belle Danemark !,
    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Connais ta valeur

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie