Moqueries

Promenade au bois de Vincennes (1)

 

Des coureurs à pieds aux regards absents
Sortent les foulées en défoulé de boîte
Qui évitent mécaniquement les passants
En obstacles à leurs défilés d’automates
J’ai envie de leur balancer des tomates

Jouant aux amoureux qui se bécotent 
Un p’tit couple assis sur un banc s’embrasse
Dans décote pour leur bécote vieillotte
De mateurs de préliminaires plus voraces
J’ai envie de huer leurs baisers feignasses

Des enfants jouent à des jeux convenus
Sous une surveillance monoparentale 
D’une tristesse tout à fait retenue 
Derrière consultations des portables
J’ai envie de casser l’écran impitoyable

Un sdf fait bronzette sur transat 
Plus loin dans un sous-bois au vu de tous
Comme s’il promouvait en son bouseux squat 
Plein air et camping dans pure cambrousse
J’ai envie de le chambrer sur sa vie si douce

Venant de loin des femmes noires dévêtues 
Veulent que des mecs en voiture ralentissent
Comme s’il était naturel à leur vertu
Que de blancs autochtones les salissent 
J’ai envie de hurler que je n’en suis complice

Une barrière et un plancton filtrent
L’accès à fête foraine en maîtrise
Il ne faut pas que la populace s’infiltre
Dans le comité de grandes entreprises
J’ai envie de leur causer le prolo en crise

Sur des sangles tendues entre les arbres
Des jeunes suivent leurs intérieurs reflets
Leurs visages semblent en images de marbre
Contre chute sociale en camouflet
J’ai envie qu’ils rigolent si je les sifflais

Et puis soudain un cavalier impeccable
Demande à son cheval un grand détour
Afin de lui éviter de péter un gros câble
Face à gamins bruyants comme des tambours
J’espère réaction des gosses en retour

L’un d’entre eux l’apostrophe avec ironie
« Pardon Monsieur, vous êtes de la police ? »
Cette question surprenante de malice 
Répond à toutes indifférences en manie 
Et mon refoulé dans un sourire se plisse

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Une réponse à “Promenade au bois de Vincennes (1)”

  1. Le 19 décembre 2016 à 16 h 03 min chasseurdimagesspirituelles a répondu avec... #

    Tant d’indifférences et d’inconsciences dansent en ces jours de nos existences,en fut-il autrement en d’autres temps ?,

    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Connais ta valeur

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie