Couple

Autocritique du dindon contemplatif

Il contemple pour notre p’tit exemple

Le devant en beauté présente du don

Et ne recherche vrai à voir derrière

Mais quand dinde se présente  au temple

Dindon ne la voit parfaite sur ses arrières

Le contemplatif est parfois un vrai con

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Une réponse à “Autocritique du dindon contemplatif”

  1. Le 9 décembre 2016 à 22 h 44 min Le Marginal Magnifique a répondu avec... #

    Souvent les dindes ont un dindon entre les cuisses d’ailleurs.

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie