Inclassable

Ah les crocrocros, les crocrocros, les crocodiles

 

 Le grand père du p’tit quinquin

 

Tu vois mon p’tit quinquin

Il mange les requins

Ton grand croco copain

Est parfois un coquin

 

C’est animal penchant

Il a droit d’être méchant

De ressentir tranchant

Pour requin alléchant

 

Le père du p’tit quinquin

 

Ne va pas sur You tube

Lui montrer des images

Qui nous le perturbe

Ce n’est pas de son âge

 

Le p’tit quinquin

 

Je ne suis pas baigneur

Mettez-vous à l’heure

Nous dit-il, moralisateur

Je sais pour le bonheur

Que « les crocodiles ne mangent pas les petites sœurs »

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

2 Réponses à “Ah les crocrocros, les crocrocros, les crocodiles”

  1. Le 9 décembre 2016 à 22 h 42 min Le Marginal Magnifique a répondu avec... #

    Le grand méchant crocodile !

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

  2. Le 23 novembre 2016 à 18 h 43 min chasseurdimagesspirituelles a répondu avec... #

    Que l’adulte point toujours sage laisse l’enfance toute à son innocence,

    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : N'aie en horreur tes erreurs

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie