Inclassable

Mon premier vélo à roulettes

Il était beau, il était chouette
Mon premier vélo à roulettes
J‘en suis tombé amoureux bouche bée 
Au placard, le tricycle de bébé
Avec lui, j’en avais entre les jambes 
Et je crânais fort de l’entrejambe
En prenant la route de Béthune 
Après avoir piqué quelques thunes 
Pour acheter bonbecs en cachette 
L’épicière avait jolie silhouette
Mon premier vélo à roulette
C’était des frissons en gloriette
Puis j’ai grandi avec d’autres biclous
Mais aucun ne valait ce jeune clou
Même ma meilleure mobylette
Il était beau, il était chouette
Mon premier vélo à roulette

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Une réponse à “Mon premier vélo à roulettes”

  1. Le 11 novembre 2016 à 1 h 11 min Le Marginal Magnifique a répondu avec... #

    Putain, et le mien donc ! Tu m’as fait voyager en enfance.

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie