Inclassable

Ma gouvernante

 

En équilibre entre les vagues de larmes,

Soulevées par  son mortel appareillage, 

La libre gouverne dépose les armes,

Du combat contre  la fin de notre voyage.

 

Elle se barre dans secrets de nuit des temps,

Qui la guident entre les mortels écueils,

Vers passages dans les chenaux intermittents,

Des apprivoisements éternels du deuil.

 

Elle ne craint d’être  seule en  deux  néants,

De couler la barque dans l’océan profond,

D’errer à jamais comme le Hollandais Volant, 

Sur une mortalité tracée sur le fond.

 

Tolérante à l’égard de nos faiblesses,

Elle plane à jamais par-delà  désespoirs, 

En nous tendant sa main, la diablesse,

Qui donne éternels sourires à nos poires.

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

2 Réponses à “Ma gouvernante”

  1. Le 6 octobre 2016 à 19 h 05 min chasseurdimagesspirituelles a répondu avec... #

    L’être tout d’espoir ne meurt jamais,
    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : La vérité

  2. Le 5 octobre 2016 à 1 h 14 min 010446g a répondu avec... #

    Encore un poème à double entrée! Bravo!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Drôle de Roméo

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie