Ailleurs

L’important, c’est la rose bretonne

 

Quand notre lune entrera en syzygie,

Avec notre soleil et notre sphère,

Tu découvriras en toi belle  énergie,

Pour rose bretonne en bord de mer.

 

Lorsque marées découvriront terres,

Tu prendras en solitaire ton haveneau,

Et  tremperas  tes jeunes hémisphères,

Dans l’estran des belles mares  de vives eaux.

 

Tu  apprendras tous secrets de sa  drague,

En  recherchant  la rose  dans les flaques,

Et en rentrant bredouille, à côte de la plaque,

Elle, libre dans ses rochers  et ses vagues.

 

Et tu n’oublieras jamais  pour ta survie,  

Dans  chasse  des passions au bouquet de vie,

Qu’objets en  perpétuelles  conquêtes,

Ne valent moment  de pêche  à la crevette !

 

 

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

2 Réponses à “L’important, c’est la rose bretonne”

  1. Le 30 septembre 2016 à 19 h 37 min Le Marginal Magnifique a répondu avec... #

    Hum, le frisson de la chasse, il n’y a rien de tel.

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie