Ailleurs, Voile

Regarder les files

 

  

Les files de regards en barques à voiles

Ignoraient populace massée sur la côte

Et lourdes  connivences dans la dévoile

Contraires à leurs vues  de dévotes 

 

Les mateurs, au nom d’une République

Fidèles à leur visée très sectaire

Condamnèrent  leurs refus  d’appliquer

Croisée des yeux  à leurs valeurs égalitaires

 

Certains voulaient  même légiférer

Et promouvoir un burkunu  de France

Qui forceraient ses connes arriérées

À zyeuter nues  modernités  rances

 

Mais les éternels des regards à voile

Ne mataient jamais mortelles cotes de lards

Et enlaçaient leur vent dans libres foulards

Embarqués sur vision qui file au poil 

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

2 Réponses à “Regarder les files”

  1. Le 30 août 2016 à 20 h 40 min Le Marginal Magnifique a répondu avec... #

    Mieux vaut mater une bonne paire de seins qu’un burkini !

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

    • Le 31 août 2016 à 8 h 53 min leblogdelpapet a répondu avec... #

      Je suis aussi amateur d’un voile de brume sur l’île de Sein…

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie