Voile

La voile, pas le moteur

Les moteurs qui assourdissent nos  côtes

Puent les peaux de boudins en coques

Sur plastiques enfermées de gel-coat

Vers vantardes pétarades de vioques 

 

Mais nuances d’une voile nous chargent

Des parfums iodés des algues en fleurs

Et ventent aspirations au grand large

De toutes les jouvences qu’elles affleurent 

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie