Moqueries

Quand je serai grand

Quand je serai grand, je me ferai du pognon

M’achèterai un costar de banquier

Je ne serai pas un pauvre grognon

A moi le pèze, le flouze, les chéquiers

 

Je me ferai du fric en blanchissant l’argent

De la pègre qui le vénère et le cumule

Sans me poser de question, en bon agent

Sur la puanteur de mes portages de mule

 

Je vous exploitera, bande de pauvres cons

Et planquerai mes impôts dans un paradis fiscal

Bien à l’aise et respecté dans mon cocon

Je serai heureux comme un très grand chacal

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

3 Réponses à “Quand je serai grand”

  1. Le 28 juin 2016 à 18 h 17 min Le Marginal Magnifique a répondu avec... #

    Comme dirait Booba :
    « Moi j’veux devenir c’que j’aurais dû être
    J’ai jamais su c’qu’était mon rôle dans la vie
    A part être riche, avoir une piaule à Miami beach »

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

  2. Le 26 juin 2016 à 9 h 59 min chasseurdimagesspirituelles a répondu avec... #

    Ah ce pognon qui pervertit les âmes !,

    très bon dimanche à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Qui vit veut comprendre

  3. Le 26 juin 2016 à 1 h 53 min 010446g a répondu avec... #

    Dieu! que c’est lucide!
    Triste quand même…
    Bonne nuit à toi

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Elle fut l'exutoire

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie