Ailleurs

Visite de la petite église de Murato

A Murato, en Haute Corse, devant l’église

Deux ânes entravés se goinffrent de croûtes

Et deux vieux assis sur un muret devisent

Ils semblent attendre le touriste, le pinzutu

 

Mais l’église l’attire loin des braiements

Vers rapprochement de ses fins élancements

Si étranges et civilisés en plein champs

Qui nous ramènent à l’époque de l’art roman

 

Son architecture est de style pisan

En harmonie d’alternance bicolore

De serpentines et de calcaires brisants

Pierres des traditions monocolores

 

Et la petite église le transporte

Dans  singularité toscane des couleurs

Qui depuis des siècles ouvrent la porte

Aux libres et spirituelles  valeurs

 

A la sortie, retrouvaille sur terre

Des deux ânes, l’un gris, l’autre noir

Lequel d’entre eux lui demande vieux frater

Est Hollande ou Sarko de nos déboires

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Une réponse à “Visite de la petite église de Murato”

  1. Le 4 mai 2016 à 17 h 09 min Le Marginal Magnifique a répondu avec... #

    Merci pour ce petit voyage en Corse. Tu as bien évoqué l’île de beauté à travers un instant particulier.

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie