Moqueries

Voués au néant

Voués au néant, voués au néant

Les mots sur airs de vieilles cames

Répétitifs, usés et béants

D’un je ne sais quoi en supplément d’âme  

 

Nulle déraison dans leur rengaine

Rien de secret qui déraille

Derrière leur même dégaine

Manque l’inconnu dans leur braille

 

En apparences de grand renouveau

Ils s’avarient dans marché avide

Au rayon frais pour tous les mous de veaux

Clients de maux en ersatz sous vides

 

A force de tirer sur vulgaires cibles

En pastiches par trop  visibles

Ils perdent la flèche invincible

De leur poésie en quête d’invisible

 

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

3 Réponses à “Voués au néant”

  1. Le 4 mai 2016 à 17 h 15 min Le Marginal Magnifique a répondu avec... #

    Sortons-les donc du « néant » !

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

  2. Le 26 avril 2016 à 17 h 41 min chasseurdimagesspirituelles a répondu avec... #

    Les mots ont ce pouvoir de guérir nombre de maux,

    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Quand d'un être chaque jour grandit son amour

  3. Le 25 avril 2016 à 0 h 09 min 010446g a répondu avec... #

    Mais ils continuent, les mots, inlassablement, leur envolée frivole.

    Dernière publication sur le radeau du radotage : A trois heures du matin, l'alerte rouge? SMS= foutaises!

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie