Ailleurs, Chants

Chants polyphoniques

 

Parmi les fayots, les qui font semblants, 

Les bons, les pas justes, les maniérés, 

Les vieux réacs, les jeunes connards accablants,

Nombreux ne peuvent  vraiment se blairer

C’est idem chez les femmes, des plus éclairées

Aux sombres pétasses les plus arriérées

Mais avec des subtilités moins déclarées

 

 Les petits ténors déboulent  avec frime

Certains en rajoutent et font les pitres

Pour plaire aux sopranes dans leurs cimes 

Basses et mezzos assurent les arbitres

Tous parqués  par sexe dans leur pupitre 

À demande du chef de chœur en titre

Prennent airs constipés comme des huîtres 

 

Et c’est le chant sacré vers l’union

Du son sociétal par-delà les râles

Les mesquineries des cons en réunion

Vers l’utopie sociale en chorale

Polyphonies n’ouvrent portes du carcéral

Mais nous donnent  vertus anti catarrhales

Des souffles vers sociétés sidérales 

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Une réponse à “Chants polyphoniques”

  1. Le 16 avril 2016 à 10 h 05 min chasseurdimagesspirituelles a répondu avec... #

    Que de chants bien mal interprétés en ce moment !!,
    très bon week-end à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Peine et misère

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie