Chansons, Moqueries

Regretté Léon

Le Riton avance d’emblée en convention

L’achat d’un caveau dans un cimetière

Et prend un contre en dénonciation

De ne plus être la vache à lait d’hier

Par la Paulette, désormais économe

Des dépenses que mérite un bonhomme

 

Refrain

Car tu nous as laissé dans problématique 

Du « Que va-t-on  bien faire de ton urne » 

Et des réponses en conflit automatique

Qui, sans solution, nous casse les hums hums  

 

 

Elle jetterait  bien tes cendres aux chiottes

Et se fait bien sûr traiter d’idiote

Par le Gaston dont elle ne goûte l’humour  

Qui refuse en guise de super panthéon

Offrande un peu courte et tue l’amour   

À l’endroit  où tu baissais naguère pantalon

Au refrain

Là-dessus, y’a  la Georgette très pratique

Qui affirme qu’il serait assez  emmerdant

En cas concret de bouchage chiatique

De donner  à voir en quoi à un plombier

Tes ouaouas sont bouchés et débordants 

Et qu’il faudrait t’évacuer par autre  biais

Au refrain

Le Simon, vieux singe, te donne son arbre

Mais les moins bêtes ne veulent que tes cendres

Répandent sur  terre sans secours du marbre 

Que ce primate n’a pas su en descendre   

Et la Ninette, en  démocratique dévote

Propose que l’on te passe enfin au vote

Au refrain

Le Salomon fait l’anar de service

En opposant son droit au boycott

Et je soutiens ce con par coup de vice

Qui écarte risque de majorité idiote

Pour rendez-vous de tous  à autre conclave

Où nous sortirons tes restes de ta cave

Au refrain

 

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

2 Réponses à “Regretté Léon”

  1. Le 4 avril 2016 à 10 h 18 min chasseurdimagesspirituelles a répondu avec... #

    Ah les sujets les plus sérieux abordés avec vaste humour,
    excellent !!,

    très bonne journée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Ami musicien

  2. Le 1 avril 2016 à 11 h 05 min 010446g a répondu avec... #

    Grave problème en effet…
    Avec des solutions curieuses…Les cendres n’ont pas leur pareil pour faire épanouir les fleurs.

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Trois visages film

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie