Ailleurs, Chansons, Non classé

L’après est éternité pareille qu’avant

 

Refrain

L’après est éternité pareille qu’avant

Le temps d’avant évènements de naissance

Où nous ne connaissions pas les souffrances

Ne pleurez trop longtemps ma mort, chers vivants

Puisse-t’elle  au plus vous vite  vous traverser

Pour laisser à nouveau la vie vous transpercer

Je vous en prie, acceptez ces mots solennels  

De toute ma reconnaissance éternelle

 

Durant ma fermeture de mise en bière

Veuillez desserrer vos desséchées  mâchoires

Et boire sans tarder le dernier verre

De mon unique apéro crématoire

Au refrain 

Lorsque que vous vous retrouvez en balcon 

Au-dessus du cercueil du refroidi bonhomme 

Laissez échapper douleurs mortelles à la con 

Dans fumées  au-dessus du crématorium

  Au refrain

Quand vous parlerez de moi comme de vrais beaufs

Qui ne supportent profondeur des silences

Sachez qu’après mon dernier coup de chauffe

J’en rirai dans l’infini des bienveillances

Au refrain

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

2 Réponses à “L’après est éternité pareille qu’avant”

  1. Le 10 mars 2016 à 16 h 22 min chasseurdimagesspirituelles a répondu avec... #

    Ah l’infini des bienveillances,comme j’aime cette expression !!,
    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Quand d'un être chaque jour grandit son amour

  2. Le 9 mars 2016 à 18 h 38 min 010446g a répondu avec... #

    Voilà qui traite avec douceur un bien triste moment.
    Bonne soirée à toi

    Dernière publication sur le radeau du radotage : A trois heures du matin, l'alerte rouge? SMS= foutaises!

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie