Ailleurs

Finale départementale de tennis de table « adapté »

 

Les finalistes dans le gymnase

Conscients  de ne pas être nazes 

Friment en fin de championnat

Devant leurs clubs de supporters béats

 

De part et d’autre de la table

Règne la tension incroyable

De la concentration totale

Perdre serait erreur fatale

 

P’tit service coupé insidieux 

Renvoi lifté pas assez  au milieu

Qui donne  un  coup droit  d’attaque

Suivi d’un revers de contre-attaque

 

Puis, le  filet est parfaitement rasé

Par une balle smashée décroisée

Réponse gagnante par un bloc

Son auteur de joie soliloque

 

L’autre masque sa déconvenue

Par un visage en retenue

Il faut se cacher en compète

Des séries perdantes à perpète

 

Les échanges s’enchaînent

Les adversaires se  tiennent

On admire leurs superclasses

En luttes pour première place

 

À l’issue d’un math palpitant

Le dernier point surexcitant

Libère beuglement du gagnant

Et colère du mal résignant

 

L’un rejoint les bras de son  entraîneur

Qui embrasse son pongiste gagneur

L’autre va directo aux chiottes

En traitant le sien de fiotte

 

Tout cela n’est pas anormal

À ce niveau de jeu maximal

Mais occulte l’infinitésimal

Qui dépasse de loin le sport normal

 

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Une réponse à “Finale départementale de tennis de table « adapté »”

  1. Le 3 mars 2016 à 21 h 46 min Le Marginal Magnifique a répondu avec... #

    J’ai beaucoup joué au tennis de table, en compet et tout. Ton poème m’a ramené à cette époque de ma jeunesse !

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie