Couple

N’oubliez pas les caoutchoucs

D’ordinaire, leurs campagnes m’irritent la tige

Et je les évite comme chaude pisse

Mais souvenirs en tragiques vertiges

M’appellent à un couplet sous leurs auspices

 

Cette saloperie  ne naît ni dans les choux

Ni dans les oignons des conseils de pisse-froid

Mais dans les rapports d’appareils  sans caoutchouc

En chaude protection des mortels désarrois

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

4 Réponses à “N’oubliez pas les caoutchoucs”

  1. Le 27 février 2016 à 17 h 14 min Le Marginal Magnifique a répondu avec... #

    Tu fais campagne de façon plus originale que le « sortez couverts » de Dechavanne !

    Les « caoutchoucs » sont nécessaires, ok, mais ennuyeux quand même, on peut pas dire. Mieux vaut tremper un beau biscuit qui respire à l’air libre !

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

    • Le 27 février 2016 à 18 h 41 min leblogdelpapet a répondu avec... #

      Attention au manque de bol!

  2. Le 22 février 2016 à 16 h 52 min coucouvousunblogfr a répondu avec... #

    Même commentaire!!!!!!
    LU et APPROUVE ……
    Bonne journée
    Tân

    Dernière publication sur chroniques variées : pas joli mois de mai

  3. Le 17 février 2016 à 20 h 22 min 010446g a répondu avec... #

    LU ET APPROUVE
    Bien envoyé!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Trois visages film

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie