Moqueries

Finies les petites blagues qui ne volaient pas haut

Finies les blagues de cul arabes salaces,

Qui faisaient le bonheur à l’interclasse,

Des écoliers entre eux à leur place,  

Dans l’humanité des mots dégueulasses.

 

Faut dire qu’elles étaient assurément  xénos,

Et d’un anti féminisme pas très subtil…

- Au fait, tu connais la dernière en broute pistil,

Des chamelles de Larbi qui refilent la blenno ?-

 

Si je vous en contais, n’en serait-ce qu’une,

Ce serait aujourd’hui, ruée de boucliers,

Pour voiler cul de chacun et de chacune,

En antiracisme qui n’en peut de s’oublier …

 

Vous préférez à leurs mauvaises moralités,

La bonne histoire des machos aseptisés,

Qui occidentalisent radicalités,

Par lâchers de bombes sur des fanatisés…  

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Une réponse à “Finies les petites blagues qui ne volaient pas haut”

  1. Le 27 janvier 2016 à 12 h 45 min 010446g a répondu avec... #

    oh! elles ne volaient pas haut! tant pis si sont tombées

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Courrier de version fémina ce jour

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie