Moqueries

Les radis du désespoir au travail

Le lundi, ne plus planifier ton mardi,

Pouvoir reporter le mardi au mercredi,

Ou peut-être au jeudi et au vendredi,

Ne plus attendre vendredi le samedi,

Seul jour libre de la semaine où tu vis,

C’est du moins ce que tu nous en dis,

D’une sale gueule de bois à son crédit,

Le dimanche hanté par reprise du lundi.

 

Dans cet espoir dérisoire des sept jeudis,

Tu supportes de te gâcher ainsi la vie,

À perdre des années à gagner tes radis,

Jusqu’au jour où elle te plantera tout roidi !

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

2 Réponses à “Les radis du désespoir au travail”

  1. Le 20 janvier 2016 à 17 h 27 min chasseurdimagesspirituelles a répondu avec... #

    L’existence est une somme d’exigences,à chaque jour sa peine et sa réjouissance,mais nul abandon pour l’être qui entend l’espérance,

    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Ami musicien

  2. Le 19 janvier 2016 à 20 h 18 min 010446g a répondu avec... #

    tristement lucide.

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Trois visages film

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie