Moqueries

Julot et « la Branlette »

 

Julot avait un fox-terrier sans gêne,

Du genre hypersexuel et prédateur,

Qui accueillait par des pratiques obscènes, 

Les jambettes de tous nouveaux visiteurs. 

 

« Nom de Dieu, arrête, arrête, la Branlette  »,

Gueulait sans succès le Julot à l’obsédé,

Donnant  coups de pieds au cul de la bête,

Sans résultat pour les guibolles possédées !

 

Les visiteurs  traumatisés par ce Milou

Exigeaient qu’il soit bien tenu en laisse,

Pour ne redonner jambes au canin pilou.

Mais Julot relâchait souvent par faiblesses…

 

Et ils ne renoncèrent à leurs doléances,

Qu’après le dernier jour de cette bête.

Et tous assurèrent en condoléances :

« Julot, c’en est fini avec la Branlette ! ». 

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

2 Réponses à “Julot et « la Branlette »”

  1. Le 9 décembre 2015 à 11 h 16 min 010446g a répondu avec... #

    M D R

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Trois visages film

  2. Le 8 décembre 2015 à 21 h 19 min chasseurdimagesspirituelles a répondu avec... #

    Fort drôle l’histoire du Julot !!,
    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Ami musicien

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie