Dissertations gratuites

Questions jetées aux chiens du poète proctologue

 

Pourquoi faut-il qu’Arthur nous promène,

Vers poésie pathologique en bonus,

Vouée au cul de Vénus anadyomène,

« Belle hideusement d’un ulcère à l’anus » ?

 

Veut-il dire par cet affreux  oxymore,

Qu’il nous faut désacraliser grecque beauté,

Et joliment accepter les flammes de mort,

Qui la brûle jusque dans ses trouillotées ?

 

Veut-il dire du plus profond de son homme,

Qu’il y a beauté à lutter contre l’ignoble,

Que d’une  palpation d’un malade rectum,

Peut surgir un doigt d’honneur propre et noble ?

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

3 Réponses à “Questions jetées aux chiens du poète proctologue”

  1. Le 27 février 2016 à 17 h 18 min Le Marginal Magnifique a répondu avec... #

    Rien que le titre est tout un poème…

    Rimbaud t’a inspiré en tout cas.

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

    • Le 27 février 2016 à 18 h 48 min leblogdelpapet a répondu avec... #

      Merci

  2. Le 24 novembre 2015 à 18 h 45 min chasseurdimagesspirituelles a répondu avec... #

    Tout beau corps peut souffrir,ne serait-ce qu’au plus intime de son être,
    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Connais ta valeur

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie