Chansons

Les petites balles perdues (retour sur une promenade d’enfance au cimetière de Vimy)

 

C’était pendant la première guerre,

Dans la visée des flingots vulgaires

Le long des tranchées de misère

Y’ en avait de nombreuses

A découvert

Des silhouettes qui dansaient

Dans cette der des ders où pleuvaient

Où pleuvaient

Les petites balles perdues (x3)

 

Non, je ne me souviens plus de leurs victimes inconnues

Ce dont je me souviens c’est d’un cimetière pour eux

Il y avait tant de gris silences

Autour de leurs tombes nues

Alors quelle importance

Les noms des soldats perdus

Non, je ne me souviens plus des noms des soldats perdus

Mais des inscriptions qui montraient qu’ils n’étaient pas bien vieux

Les canadiens poilus (x2)

 

Tous faisaient la même guerre

Baïonnettes devant les yeux

Tous retranchés dans même prière

Ces pauvres malheureux

Parmi les décombres ils mourraient

Dans cette der des ders où pleuvaient

Où pleuvaient

Les petites balles perdues (x3)

 

Non, je ne me souviens plus des noms des soldats perdus

Ce dont je me souviens c’est d’un cimetière loin de chez  eux

Il y avait tant de signifiance

Dans l’alignement étendu

Alors quelle importance

Les noms des soldats perdus

Non, je ne me souviens plus du nom de leurs victimes inconnues

Ce dont je me souviens c’est que j’ai vu la guerre avec d’autres yeux

Et c’était bien (x2)

 

Et puis quand la visite

S’est arrêtée, ils ne sont pas partis

Le soir tombait sur le site

Sur innocence béate

De la vie

L’enfant en est revenu tout triste

De ce cimetière qui appelait

Qui appelait

Les larmes perdues  (x3)

 

Non, je ne me souviens plus des noms des soldats perdus

Ce dont je me souviens ce sont ces croix  de mort pour chacun d’eux

Il y avait tant d’esprit dans l’air

Au-dessus d’eux en terre

Alors la belle affaire

Le nom des victimes perdues

Non, je ne me souviens plus des noms des morts inconnus

Ce dont je me souviens c’est que j’ai eu horreur de guerre au fond des yeux

Et c’était bien (x2)

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

3 Réponses à “Les petites balles perdues (retour sur une promenade d’enfance au cimetière de Vimy)”

  1. Le 8 novembre 2015 à 10 h 55 min chasseurdimagesspirituelles a répondu avec... #

    Il n’est plus grand inutile en cette vie que la guerre,
    très bonne journée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Juste un instant de silence

  2. Le 7 novembre 2015 à 12 h 08 min coucouvousunblogfr a répondu avec... #

    J’ai fredonné ce nouveau refrain et j’ai .. frémi …
    Je suis allée moi aussi à Vimy, mais aussi à Notre Dame de Lorette .. et ai à chaque fois ressenti un désagréable frisson devant toutes ces croix alignées.
    Bon WE automnal
    Tân

    Dernière publication sur chroniques variées : cultiver son optimisme

  3. Le 6 novembre 2015 à 20 h 27 min 010446g a répondu avec... #

    Magnifique transposition de cette chanson populaire pour témoigner contre la guerre.

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Subtil ou futile

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie