Moqueries

Histoire de garder la frite

 

Soutenue par maraîchers les plus bêtes,

Et autres bornés du terroir les plus francons, 

De nos artichauts, asperges, mâches, bettes,

Céleris, carottes, choux, chicorées, chicons,

Grosse légume expulsa tous légumes,

Aux sources exotiques à son potager,

Pour cultiver nationales coutumes,

Des semences natives à bordager.

 

« Retournez chez vous les étrangers salopards,

Repartez en Asie fèves, cressons, oignons,

Cucurbitacées, lentilles, et épinards,

Si vous résistez on vous filera des gnons !

En Afrique les melons et aubergines !

Courgettes, tomates, potirons, haricots,

Patates  et tous de cette origine,

Regagnez tous vos Amériques illico ! ».

 

Heureusement résistèrent, en leurs jardins,

Légumineuses primeurs en diversité,

Refusant le protectionnisme au gourdin,

De cette grosse légume en leur cité,

Carotteuse de bonnes pommes de terre,

Et de tous légumes à croître en Terre,

Unis par l’international mérite,

Des variés bonheurs, entre autres, de frite !

A propos de leblogdelpapet

A publié chez Edilivre un recueil de poèmes "Détournements entre autres"

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Les lendemains de la poésie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cheminfaisant56
| Lemeilleurdesblagues
| Autourdelapoésie